Le Blog de l'ADMD - Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité

Bienvenue sur le blog de l'ADMD.
L'ADMD compte 55045 adhérents au 18 avril 2014.
L'ADMD est membre de la RtD-E (Europe) et de la WFRtDS (Monde).


Recherche



VIDÉO. Le président de l'ADMD - TV5 Monde - 27/2/14

VIDÉO. Le secrétaire général de l'ADMD - France Info - 6/2/14












COMITÉ D'HONNEUR DE L'ADMD

Parole d'adhérent de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité.


Fin de vie : "Pour que la violence d'un suicide nous soit épargnée."
"Pour que le milieu médical n'ait plus le droit de vie et de mort sur nous, en ne nous proposant que deux alternatives : suivre les traitements ou les refuser ce qui nous condamne au couloir de la mort.
Pour que les êtres qui nous sont chers n'aient pas à intervenir pour mettre en œuvre une décision qui est la nôtre.
Pour que la violence d'un suicide nous soit épargnée.
Pour qu'une mort choisie soit accessible à tous et non réservée à une élite souvent aisée et en lien avec le milieu médical.
Je soutiens l'action de l'ADMD et souhaite qu'une loi pour le suicide assisté soit rapidement mise en œuvre.
Je suis atteinte d'un cancer du sein métastasé et vis ma troisième chimiothérapie."

Christine Pain-Simon (60 ans et habitant Quimper)
Rédigé le Samedi 19 Avril 2014 à 10:21 | Commentaires (0)

"Un voyage", le dernier film de Samuel Benchetrit sort le 23 avril, sacrifie à un thème O combien d’actualité. A quelques semaines de la remise du rapport de synthèse du CCNE sur la fin de vie, il revient sur la question du suicide assistée relancée par les propositions de la Conférence citoyenne en décembre dernier.


Peut-on imaginer les deniers jours d’une personne condamnée par la médecine et ayant opté pour un suicide assisté en Suisse ? A priori, non. Samuel Benchetrit prend pourtant ce risque, il a cette audace.
Rédigé le Samedi 19 Avril 2014 à 09:53 | Commentaires (0)

Excellent accueil le 18 avril à la galerie marchande d'Intermarché à Varennes-Vauzelles, distribution massive de tracts à un public intéressé par nos revendications. Une mobilisation réussie.


L'ADMD de la Nièvre continue ses tractages, bravo à nos militantes!
Mme Jacqueline Guichené, déléguée pour la Nièvre
15, rue des Montapins
58000 Nevers
Tél : 03 86 59 14 05 / 06 07 68 70 47
Courriel : admd58@admd.net
Rédigé le Samedi 19 Avril 2014 à 09:00 | Commentaires (0)

Parole d'adhérent de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité.


Fin de vie : "La vie est faite pour l’Homme et non l’Homme pour la vie."
"C‘est comme chrétienne que j’écris. Si Dieu est Amour, le cadeau de notre vie n’est soumis qu’à une seule règle : le respect de l’autre, de soi, dans l’amour, ce qui veut parfois dire, le choix de l’euthanasie. Toute idole est à bannir, y compris la vie simplement biologique."
Monique Tétreau ( 64 ans et habitant le Rhône)
Rédigé le Vendredi 18 Avril 2014 à 12:03 | Commentaires (0)

"Dans un pays comme le nôtre, dans notre France qui défend sans cesse "les droits de l'homme", nous ne pouvons même pas disposer de notre corps..."


Mon compagnon vient de mourir, il s'est suicidé...Militant de l'ADMD, il aurait voulu mourir dans "la dignité", mais cela n'a pas été possible...Souffrant depuis plusieurs années, de douleurs invalidantes, il suppliait les médecins de l'aider et personne n'a accepté, prétextant que la loi ne le permettait pas! Nous avions voté pour vous, Monsieur Hollande, en espérant que vous seul, étiez capable de faire comprendre à l'Assemblée nationale (proposition 21 de vos engagements) que celui qui le DEMANDE pourrait disposer de sa vie, qui après tout lui appartient.
Dans un pays comme le nôtre, dans notre France qui défend sans cesse "les droits de l'homme", nous ne pouvons même pas, disposer de notre corps, comme dans d'autres pays, moins conservateurs et plus intelligents! Il ne s'agit pas de tuer tous les "petits vieux", il s'agit de respecter le désir de chacun...Mon compagnon aurait pu bénéficier d'une potion létale ou d'une injection qui aurait mis fin à son long calvaire...Mais non !!! Il n'a pas eu le choix ; avec son fusil de chasse, il s'est donné la mort avec une balle en plein cœur !!!
Régine Hernandez
Rédigé le Vendredi 18 Avril 2014 à 10:08 | Commentaires (0)

Les adhérents du Puy-de-Dôme demandaient depuis longtemps des informations sur la fin de vie en Suisse : Jacqueline Jencquel, administratice de l'ADMD, est venue le 15 avril leur expliquer dans quels cas bien précis, ils pourraient demander un suicide assisté en Suisse.


Réunion d'information sur la fin de vie en Suisse, à Clermont-Ferrand
En attendant l'évolution de la loi française du 22 avril 2005, beaucoup sont donc rentrés chez eux rassérénés.
Rédigé le Jeudi 17 Avril 2014 à 12:44 | Commentaires (0)

L'ancien médecin bayonnais devra répondre devant une cour d'assises de sept empoisonnements présumés de patients en fin de vie.


Accusé d'euthanasie, l'urgentiste Bonnemaison radié de l'ordre des médécins - Libération
LIRE L'ARTICLE COMPLET SUR LE SITE DE LIBÉRATION EN CLIQUANT ICI

Extrait : La radiation de l’urgentiste bayonnais Nicolas Bonnemaison, accusé d’avoir empoisonné sept patients en fin de vie et qui comparaîtra en juin devant les assises, a été confirmée en appel, indique mercredi le conseil de l’ordre des médecins. En janvier 2013, la chambre disciplinaire de première instance de l’Ordre des médecins d’Aquitaine avait radié le médecin, qui avait fait appel. La chambre disciplinaire nationale de l’Ordre des médecins, à Paris, a entendu Nicolas Bonnemaison le 1er avril et a confirmé la radiation, selon une décision rendue publique le 15 avril et communiquée mercredi.

Rédigé le Jeudi 17 Avril 2014 à 11:30 | Commentaires (0)

Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus.


Dessin militant ADMD. La proposition 21 toujours aussi attendue par les français...
Rédigé le Mercredi 16 Avril 2014 à 20:41 | Commentaires (0)

Dans la lignée de l’affaire Vincent Lambert, dont les parents sont très traditionalistes.


L’euthanasie, nouveau cheval de bataille des intégristes - Libération
LIRE L'ARTICLE COMPLET SUR LE SITE DE LIBERATION EN CLIQUANT ICI

Extrait : Depuis dix ans, dans les affaires d’euthanasie, le débat public était clair : on voyait s’affronter le monde des soins palliatifs et des associations de citoyens se battant pour le libre choix de la mort. Avec l’affaire de Vincent Lambert (1), tout est devenu atypique ; pour la première fois, ce sont les milieux catholiques traditionalistes qui, non seulement, sont montés au créneau les premiers, mais ont été à l’origine de la révélation de ce drame, puis des différents épisodes. Activant, pour cela, leurs réseaux sur le Net.
Ainsi, avant tous les médias, c’est l’Association catholique des infirmières et médecins qui a réagi la première, le 13 mai 2013, à l’audience du tribunal de Châlons-en-Champagne, demandant à l’hôpital de Reims de réalimenter Vincent Lambert : «C’est bien à une tentative d’assassinat à petit feu effectuée par des médecins qu’a échappé Vincent Lambert grâce à sa famille avec laquelle nous avions eu des contacts», dit l’association que dirige Jean-Pierre Dickes.


Rédigé le Mardi 15 Avril 2014 à 18:45 | Commentaires (0)
Parole d'adhérent de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité
Rédigé le Mardi 15 Avril 2014 à 13:10 | Commentaires (0)

L'affaire Vincent Lambert a « donné un coup d'accélérateur à leur activité ». Les bénévoles morlaisiennes de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD) répondent aujourd'hui à des demandes « en sérieuse augmentation ».


"Pour la liberté de chacun"  - Le Télégramme
(Article paru dans Le Télégramme le 11 avril 2014, éd. de Morlaix)

En quoi le cas très médiatisé de Vincent Lambert (*) a-t-il changé la donne, même sur le terrain local ?
Le nombre de coups de téléphones et de visites à la permanence, place du Pouliet, a considérablement augmenté. Il y a des détracteurs, évidemment, qui viennent nous interpeller. Mais on reçoit surtout des gens en recherche de précisions sur la loi Léonetti, ou qui veulent faire enregistrer leurs « directives anticipées » concernant leur fin de vie. Notre nombre d'adhérents (814 dans le Finistère) augmente régulièrement. Ils sont 105 dans le pays de Morlaix. On enregistre, en ce moment, 25 nouvelles demandes par mois.

Quel est, pour vous, l'enseignement de cette histoire ?
On est dans le cas d'un jeune homme qui n'avait pas eu le temps, justement, de laisser par écrit ces fameuses directives anticipées. En tant qu'infirmier, il avait pourtant exprimé sa philosophie et ses volontés sur la question à sa femme. Celle-ci aimerait, aujourd'hui, pouvoir les faire appliquer. Mais une autre partie de la famille n'est pas du même avis, d'où la bataille d'experts médicaux et judiciaires. Si les directives avaient existé (ce que préconise l'association), le doute n'aurait pas été possible.
Rédigé le Mardi 15 Avril 2014 à 11:22 | Commentaires (0)

Thérèse Loriou (62 ans et habitant Taverny)


Parole d'adhérent de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité
Rédigé le Lundi 14 Avril 2014 à 14:10 | Commentaires (0)

Témoignage d'une adhérente de l'ADMD de Paris après son renvoi de la fédération JALMALV.


Ainsi que me l’a demandé, M. Jean-Luc Romero, lors de la réunion hier [NDLR le 9 avril 2014] à la maison des associations du 18ème arrondissement de Paris, je vous livre les faits tels qu’ils se sont déroulés pour que vous les publiiez.
Adhérente JALMALV depuis 5 ans et assurant à ce titre :
- une visite hebdomadaire aux malades en soins palliatifs de l’hôpital Jean-Jaurès (Porte de Pantin)
- une présence régulière aux groupes de parole
Je me suis vue congédiée du jour au lendemain de JALMALV par téléphone au simple motif que j’adhérais à l’ADMD…
« Nous ne pouvons tolérer parmi nos bénévoles aucun membre de l’ADMD » (Sic)
L’hôpital Jean-Jaurès (2 étages de soins palliatifs) est totalement inféodé à JALMALV car il m’a été dit que JALMALV n’avait pas été viré de l’hôpital Jean-Jaurès, du fait qu’ils m’avaient virée, moi…

Il va sans dire que j’ai toujours respecté les engagements de JALMALV et que jamais durant toutes ces années je n’ai incité, quelque malade que ce soit, à hâter sa mort et que j’entretenais avec le personnel médical de l’hôpital d’excellentes relations.
J’ai ressenti très douloureusement cet affront qui, finalement, aura pour effet que j’ai l’intention de m’investir davantage auprès de l’ADMD.
Avec l’expression de mes sentiments amicaux.

Mme C.
Adhérente de l'ADMD de Paris

(Ce n'est pas la première fois qu'un telle décision inique est prise à l'encontre de bénévoles en soins palliatifs, militants de l'ADMD. Pour mémoire, lire le témoignage de Colette Prochasson ICI.
Rédigé le Lundi 14 Avril 2014 à 14:04 | Commentaires (0)

Vous pouvez lire cet article en cliquant sur l'image ou en bas sur la pièce jointe en format JPG.


Le droit de mourir dans la dignité au cœur des débats - Le Dauphiné Libéré

article_de_presse___dauphine_libere___18_octobre_2014.jpg Article de presse - Dauphine Libéré - 18 octobre 2014.jpg  (355.13 Ko)

Rédigé le Lundi 14 Avril 2014 à 13:04 | Commentaires (0)

L’Angleterre et le Pays de Galles d’un côté, et l’Ecosse de l’autre, sont aux prises avec deux projets de loi différents pour légaliser le suicide assisté.


Suicide assisté : Modèle suisse pour les lois britanniques - Swissinfo
LIRE L'ARTICLE COMPLET SUR LE SITE DU SWISSINFO EN CLIQUANT ICI

Extrait : La Suisse a une place de choix dans le débat politique et social, puisque 244 Britanniques s’y sont rendus dans les cliniques spécialisées pour mourir entre 1998 et 2013.

D’ici quelques mois, après le discours de la Reine du 3 juin, qui ouvrira la nouvelle année parlementaire, soit l’Angleterre et le Pays de Galles soit l’Ecosse pourraient légaliser le suicide assisté. A Londres et à Edimbourg, deux projets de loi sont prêts à être débattus, signe que ce thème de bioéthique est devenu prioritaire également pour la politique.
Rédigé le Dimanche 13 Avril 2014 à 15:06 | Commentaires (0)
1 2 3 4 5 » ... 132

ADMD-Ecoute : 01 48 00 04 92
Lundi au vendredi de 10h à 19h - samedi de 10h à 12h
Permanence juridique de 17h à 19h







Cliquer sur l'image pour consulter nos dessins militants.



Rapports d'activité - Exercice 2012