Le Blog de l'ADMD - Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité - Ne nous laissons pas voler notre Ultime Liberté

Jean-Luc Calmels, délégué départemental de l'association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD), est revenu sur la question de l'euthanasie en France, en amont de la conférence consacrée à ce sujet qui se tiendra le 8 octobre à Rodez.


Fin de vie. Jean-Luc Calmels : «Une loi autorisant l'euthanasie est une loi d'humanité» - La Dépêche du Midi
Extrait : Jean-Luc Calmels, où en est-on de la question de la fin de vie en France ?

La loi Claeys-Leonetti, qui a été adoptée cette année, instaure un droit à la sédation profonde mais ne reconnaît pas officiellement l'euthanasie ni le suicide assisté. Elle se situe entre deux eaux et ce que nous réclamons est un texte qui légalise ces deux choses. Nous ne souhaitons contraindre personne, nous voulons simplement que les gens qui connaissent une fin de vie difficile puissent ne pas agoniser s'ils le souhaitent. Une loi autorisant l'euthanasie est une loi d'humanité et de liberté ; c'est la reconnaissance de l'individu. L'euthanasie n'est pas un acte de tuerie mais d'accompagnement. 90 % de la population française y est favorable et nous regrettons que François Hollande n'ait pas tenu son engagement de campagne, qui prévoyait de la légaliser. On voit bien qu'il y a un décalage assez extraordinaire entre le peuple et l'assemblée nationale, ce qui est dommage car cela pose un vrai problème de démocratie. Nous aimerions que les députés légifèrent dans l'intérêt de la population.

Pensez-vous que ce thème puisse constituer l'un des enjeux de la prochaine campagne présidentielle ?

Je crois que les questions relatives à la sécurité et au chômage seront prioritaires mais en ce qui nous concerne, oui, nous souhaitons que ce soit le cas. Je pense d'ailleurs que nous allons faire la même chose qu'en 2012, à savoir organiser une manifestation et inviter les différents candidats à donner leur avis. Nous avons vu que François Hollande n'a pas tenu l'engagement qu'il avait formulé il y a cinq ans et qu'en l'état actuel des choses, la loi ne satisfait personne, que ce soit du côté des patients ou de celui des médecins. Il faudra d'ailleurs que ces deux parties agissent en commun car nous sommes conscients qu'il n'y a que comme ça que nous obtiendrons ce que nous souhaitons. Globalement, les choses évoluent plus vite chez les médecins que chez les hommes politiques, car qui dit homme politique dit intérêts politiciens, qui passent avant ceux de la population.
Rédigé le Jeudi 29 Septembre 2016 à 12:15 | Commentaires (0)
Commandez votre médaille de l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité !
Le conseil d’administration de l’ADMD, lors de sa réunion du samedi 21 mai dernier, a décidé, sur la proposition de son président, Jean-Luc Romero, de mettre en vente une médaille « ADMD – Ne pas réanimer »
Au recto, le logo de l’ADMD gravé et coloré ; au verso, la mention gravée « Ne pas réanimer /Do not reanimate ».
Cette médaille de 11 grammes et de 25 mm de diamètre est en zinc alloy avec plaquage argent, anti corrosion (sans nickel).
Elle est mise en vente au prix unitaire de 5 euros (frais de port compris – envoi en écopli). La chaîne n’est pas fournie.

Veuillez trouver le bon de commande en pièce jointe en bas, vous pouvez aussi le recopier sur papier libre.

Bon de commande à retourner accompagné de votre règlement par chèque à l’ordre de : ADMD – MÉDAILLE à l’adresse suivante : ADMD – 50, rue de Chabrol – 75010 Paris

bon_de_commande.png Bon de commande.png  (402.87 Ko)

Rédigé le Mardi 27 Septembre 2016 à 18:04 | Commentaires (0)

C'est la rentrée !


La délégation de l'ADMD de Charente a fait sa rentrée !
Les adhérents de Charente étaient invités à se réunir le samedi 24 septembre pour préparer la rentrée et se mobiliser pour les mois à venir.
Une trentaine d'adhérents ont répondu présents et ont pu écouter Gérard Tourette et Jean-Michel Nivet leur déployer les projets nationaux et leur déclinaison locale.
La réunion s'est terminée par un repas convivial au bord de la Charente et quelques téméraires ont même pu faire une ballade sur le fleuve.

Jean-Michel Nivet
Délégué pour la Charente
Mail : admd16@admd.net
Rédigé le Mardi 27 Septembre 2016 à 18:01 | Commentaires (0)
Rédigé le Lundi 26 Septembre 2016 à 22:00 | Commentaires (0)

Comptes Twitter : @JeanLucRomero - @ADMDFrance


Jean-Luc Romero, président de l'ADMD, tiendra une conférence à Ajaccio le vendredi 7 octobre 2016, à 14h00
Rédigé le Lundi 26 Septembre 2016 à 22:00 | Commentaires (0)

Comptes Twitter : @JeanLucRomero - @ADMDFrance


Jean-Luc Romero, président de l'ADMD, tiendra une conférence à Bastia le jeudi 6 octobre 2016, à 15h00
Rédigé le Lundi 26 Septembre 2016 à 21:58 | Commentaires (0)
Version en PDF.

journal_138.pdf Journal 138.pdf  (1.34 Mo)

Rédigé le Lundi 26 Septembre 2016 à 20:19 | Commentaires (-1)

Le pique-nique annuel de l'ADMD s'installe peu à peu dans la tradition à Limoges.


Pique-nique de rentrée pour l'ADMD de la Haute-Vienne !
Le lieu choisi cette année, le très beau parc Victor-Thuillat, a réuni une vingtaine de participants, dont bien sûr l'équipe active de la délégation mais aussi des adhérents récents bien décidés à s'impliquer dans nos actions- ce dont nous nous réjouissons. Sangria offerte par l'ADMD, visite de Arnaud Boulesteix, conseiller départemental, dernière participation à nos actions de Fabien Dechelotte, délégué adjoint, en partance (hélas pour nous) pour les Pyrénées Orientales. Quelques gouttes de pluie vers midi puis le retour du soleil dans l'après-midi, ce qui a permis aux militants de distribuer des tracts et d'expliquer l'ADMD aux promeneurs. Beaucoup d'enthousiasme, de bonne humeur et d'échanges.

Nicole Labarre
Déléguée de l'ADMD pour la Haute-Vienne
Mail : admd87@admd.net
@ADMD87
Rédigé le Lundi 26 Septembre 2016 à 20:10 | Commentaires (0)

Forum des Associations


Bravo à nos militants !
Bravo à nos militants !
Samedi 17 septembre se tenait à Sens la fête des associations (124 avaient répondu présentes, malgré la pluie)
Nous avons eu la chance de partager le "barnum" avec nos amis de l'association pour le don d'organes et de tissus humains (ADOT) qui nous ont accueillis

Malgré le temps, beaucoup de visiteurs et des contacts très riches avec les autres associations, avec des médecins, infirmiers de soins palliatifs, accompagnants bénévoles de personnes en fin de vie.

Michelle Skowron
Déléguée de l'ADMD pour l'Yonne
Mail : admd89@admd.net
Rédigé le Lundi 26 Septembre 2016 à 18:31 | Commentaires (0)

Stand de l'ADMD dimanche 4 septembre 2016, rentrée en fête à Orléans, place du Martroi.


Bravo à nos militantes !
Bravo à nos militantes !
Journée positive, une quarantaine de personnes se sont arrêtées pour poser des questions, se renseigner, prendre de la doc.
Une trentaine ont laissé leurs coordonnées pour recevoir de l'info et autant ont signé le soutien à Jean Mercier.
Nous avons passé une journée riche et intéressante, un regret, nous n'étions que 5 à nous relayer...

Jacqueline Bach-Riffaut
Déléguée de l'ADMD pour le Loiret
Mail : admd45@admd.net


Rédigé le Lundi 26 Septembre 2016 à 18:25 | Commentaires (0)

Comme chaque année, notre association était présente sur le forum des Associations de Mérignac.


Bravo à nos militants !
Bravo à nos militants !
Comme les années précédentes, des adhérents profitent de cette manifestation pour venir faire un tour sur le stand, s'informer, sur l'évolution des textes règlementaires et discuter de notre action pour défendre le droit de mourir dans la dignité.
Les visiteurs non adhérents qui sont venus nous voir ont manifesté un vif intérêt pour la cause que nous défendons et de nouvelles adhésions sont prévues.

Claudine Crang
Déléguée pour la Gironde
Mail : admd33@admd.net
Rédigé le Lundi 26 Septembre 2016 à 10:15 | Commentaires (0)

Samedi à Rouen, Jean-Luc Roméro - président de l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD) - tenait une réunion publique. Il est revenu sur les échecs de la nouvelle loi Leonetti et a rappelé sa volonté de créer une loi qui place le patient au centre du débat.


Nouvelle loi sur la fin de vie : l'ADMD continue de militer - France Bleu
Extrait : Ils étaient environ 150, samedi, à faire le déplacement à Rouen pour venir écouter Jean-Luc Roméro. Le président de l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD) a tenu une réunion publique dans laquelle il est revenu sur les échecs de la troisième loi Leonetti qui légifère sur la fin de vie.

Parmi les points à revoir : les soins palliatifs trop inégalement administrés. D'après Jean-Luc Roméro : "80% des gens qui en ont besoin n'y ont pas accès." Mais aussi l'acharnement thérapeutique : "50% des chimiothérapie sont faites dans les 15 derniers jours de la vie." Ou encore l'échec des directives anticipées : "Seuls 2,5% des mourants ont écrit leurs directives anticipées. Pourtant tout le monde sait qu'il est possible de faire un testament pour les bien matériels. Mais dès qu'il s'agit de son propre corps..."

Jean-Luc Roméro a rappelé la volonté de l'association et de ses adhérents de créer une nouvelle loi qui place le patient au centre du débat et qui autorise l'euthanasie lorsque c'est nécessaire et souhaité : "A quelques mois des élections présidentielle et législative c'est maintenant qu'il faut agir."

A la sortie, Ginette, 84 ans, adhérente depuis 14 ans, a trouvé la réunion intéressante : "Je m'approche du moment où c'est important la fin de vie [...] J'espère qu'on me donnera l'accès à la fin de vie quand je le souhaiterai, sans soins palliatifs." Marcel, 84 ans est adhérent depuis 1973. Dans ses mains, le dernier livre de Jean-Luc Roméro : "Je pense que c'est important de se battre pour qu'on puisse choisir sa mort."

LIRE L'ARTICLE COMPLET SUR LE SITE DE FRANCE BLEU EN CLIQUANT ICI.
Rédigé le Dimanche 25 Septembre 2016 à 11:58 | Commentaires (0)

Fin de vie. Selon un sondage, 55% des Suisses souhaiteraient que leur médecin leur prescrive la substance létale nécessaire en cas de situation désespérée.


Exit plaide pour plus de clarté juridique en matière d'aide au suicide - Tribune de Genève
Extrait : Les médecins doivent informer leurs patients en fin de vie sur toutes les options médicales possibles. C’est l’une des conclusions principales d’un sondage réalisé pour l’association Exit sur les attentes de la population quant au rôle du médecin en matière d’aide au suicide. Présentée lundi à Zurich, l’enquête a été menée auprès de quelque 1000 personnes de plus de 50 ans établies outre-Sarine.

Selon l’étude, une écrasante majorité des sondés (94%) souhaite se voir prodiguer un conseil médical neutre sur l’ensemble des choix possibles touchant à leur fin de vie. Près de 70% des personnes interrogées veulent que leur praticien les mette au courant de manière précoce sur leur droit à l’autodétermination et sur les possibilités d’assistance au suicide existantes. Par ailleurs, 55% des sondés souhaiteraient que leur médecin leur prescrive la substance létale permettant de mettre fin à leurs jours en cas de situation désespérée.

C’est la première fois que les Suisses se voient poser ce genre de questions, indique l’association d’aide au suicide. Et les réponses n'ont pas surpris Bernhard Sutter, directeur d’Exit Suisse alémanique. «Depuis une décennie, les mentalités ont changé au sein de la population, l’aide au suicide n’est plus un tabou. Malgré tout, des médecins refusent de prescrire la substance létale nécessaire à leurs patients.» En cause, selon Exit, des directives peu claires à l’attention du corps médical. «Les médecins ne savent pas toujours s’ils le peuvent prescrire la substance, alors qu’ils en ont le droit», poursuit Bernhard Sutter.

Le site de la Tribune de Genève
Rédigé le Jeudi 22 Septembre 2016 à 13:21 | Commentaires (0)

Compte Twitter : @ADMDFrance


A l'ère du partage et de l'échange sur le web, il est fondamental aujourd’hui de communiquer sur les réseaux sociaux.
Comme vous le savez, l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD) est fortement présente sur ces réseaux.
Le but ?
Faire entendre notre cause pour qu'une loi d'ultime liberté existe enfin !
En organisant son 1er Meet-up, l'association désire rayonner davantage sur le web et renforcer sa communauté, car c'est grâce à vous, à vos partages/likes/retweets et follows que notre cause sera entendue !
Au programme : échange, partage, animation, discussion, apéro et bonne humeur ....
Rendez-vous* le mardi 4 octobre dès 19h00 au MAMA SHELTER (109 rue de Bagnolet - Paris 20ème)
*Nombre de places limité
INSCRIPTION ➡️ EN CLIQUANT ICI
Rédigé le Mercredi 21 Septembre 2016 à 20:16 | Commentaires (0)

Tous les ans la municipalité rurale de Chichery (bien connue par les travaux de l'ethnologue Pascal Dibie) invite l'ADMD 89 à participer à son festival "K.cow phonies"


La délégation de l'ADMD de l'Yonne milite sans relâche pour informer les citoyens !
Occasion de faire se côtoyer des groupes musicaux variés, des organisations caritatives, des associations humanitaires qui œuvrent pour la liberté citoyenne. Nous y avons toute notre place aux côtés de nos amis de la Libre Pensée de l'Yonne et nous y rencontrons un public de jeunes, les habitants du village et de ses environs, ouverts à nos objectifs.

Michèle Skowron
Déléguée de l'ADMD pour l'Yonne
Rédigé le Mercredi 21 Septembre 2016 à 20:12 | Commentaires (0)
1 2 3 4 5 » ... 219


ADMD-Ecoute : 01 48 00 04 92
Lundi au vendredi de 10h à 19h










Cliquer sur l'image pour consulter nos dessins militants.


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile