Le Blog de l'ADMD - Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité

Bienvenue sur le blog de l'ADMD.
L'ADMD compte 57520 adhérents au 17 octobre 2014.
L'ADMD est membre de la RtD-E (Europe) et de la WFRtDS (Monde).


Recherche














COMITÉ D'HONNEUR DE L'ADMD

Témoignage


Monsieur le Président

Mon épouse et moi-même, nous sommes de récents adhérents à l'ADMD, le 23 juillet 2014, informés par des membres de notre famille de l'existence de cette association.
Marie, mon épouse, avait déjà rédigé ses directives anticipées manuscrites, car elle était atteinte d'un cancer des ovaires diagnostiqué au grade 3 en mai 2013. La prise en charge de la maladie s'est bien déroulée jusqu'au printemps, puis la maladie a évolué en cancer du péritoine, difficulté de la mise au point du protocole de chimiothérapie et de la douleur, problème d'alimentation et perte de poids excessive.

C'était clair, pour nous : Marie, moi-même, notre fils et sa compagne, qu'il n'y avait plus rien à faire, si ce n'était que poursuivre les traitements pour souffrir davantage physiquement et mentalement. L'équipe médicale de l'HAD, chargée du traitement de la douleur, a, à la demande de Marie, proposé une cure de sédation, qui, selon l'état du malade, peut être temporaire ou terminale. Marie n'a pas hésité un instant, nous ayant bien préparés tout au long de sa maladie, à programmer son hospitalisation dans le service de soins palliatifs le plus proche, celui de l'hôpital public où elle était soignée depuis le début, entourée d'un personnel médical, infirmier et soignant d'une grande compréhension, d'une véritable disponibilité et d'un contact humain rare.

Rédigé le Lundi 20 Octobre 2014 à 12:35 | Commentaires (0)

Le premier ministre Manuel Valls a affirmé à Jean-Michel Baylet qu'un texte sur la fin de vie serait déposé au Parlement, indique le président du Parti radical de gauche.


Rédigé le Vendredi 17 Octobre 2014 à 18:39 | Commentaires (0)

Nous étions 85 personnes à voir ou revoir ce merveilleux film de Clint Easwood, film sorti en 1984 mais toujours actuel qui a été vivement applaudi.

Cliquez sur le bouton orange pour écouter le débat.


Le débat animé par Corinne Bouchoux adhérente ADMD, sénatrice EELV du Maine-et-Loire et par Jacqueline Jencquel déléguée nationale de l’ADMD chargée de l’accompagnement des personnes en fin de vie, fut très intéressant : évoquant la loi Leonetti et la proposition de loi concernant l’euthanasie active ainsi que les différentes manières de mourir en France aujourd’hui.

Mme Agnès Bourdain, déléguée pour le Maine-et-Loire
23, Place Moliere
49100 Angers
Tél :
P : 06 88 23 40 39
Courriel : admd49@admd.net
Rédigé le Vendredi 17 Octobre 2014 à 15:07 | Commentaires (0)

En Belgique, l’euthanasie est autorisée. Le Pr François Damas, médecin à Liège, la pratique et nous raconte.


François Damas est chef d'un service de soins intensifs. Il est également professeur à l'Université de Liège et membre de la Commission Euthanasie belge. Il est également l'auteur du livre "La Mort Choisie" Lire notre résumé du livre en cliquant ICI.
Rédigé le Vendredi 17 Octobre 2014 à 14:43 | Commentaires (0)

Manuel Valls pourrait convaincre les radicaux de gauche de rester au gouvernement en leur confiant l'élaboration de la loi sur la fin de vie promise par François Hollande, a suggéré mercredi le député PRG Alain Tourret.


Rédigé le Jeudi 16 Octobre 2014 à 11:39 | Commentaires (0)

Manuel Valls pourrait convaincre les radicaux de gauche de rester au gouvernement en leur confiant l'élaboration de la loi sur la fin de vie promise par François Hollande, a suggéré mercredi le député PRG Alain Tourret.


Les radicaux de gauche aimeraient bien obtenir la loi sur la fin de vie - Le Point
LIRE L’ARTICLE COMPLET EN CLIQUANT ICI.

Extrait : "J'en ai parlé au premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis. Je connais suffisamment les radicaux de gauche pour savoir qu'une telle proposition emporterait l'aval du comité directeur du parti" qui doit décider vendredi du maintien ou non des ministres PRG au gouvernement, a indiqué à l'AFP le député du Calvados.

Actuellement, le gouvernement attend pour proposer ou soutenir les conclusions d'une mission sur la fin de vie conduite les députés UMP Jean Leonetti et PS Alain Claeys.

Les radicaux de gauche "sont associés à des lois de société, comme la loi sur les cellules souches ou la loi sur la révision des condamnations pénales", a-t-il rappelé.
Rédigé le Mercredi 15 Octobre 2014 à 20:22 | Commentaires (2)

Je suis abonné à Ouest-France depuis de nombreuses années, et lecteur depuis que j'ai appris à lire.


Dans ma famille, cela remonte encore plus loin, car mon grand-père, Auguste Rouyer, a collaboré comme journaliste à l'Ouest-Éclair entre les deux guerres.
Il avait même noué des liens d'amitié avec les fondateurs du journal, dont il partageait les idées, notamment la recherche d'une convergence entre les principes républicains et les valeurs chrétiennes.
Je m'adresse à vous pour vous exprimer ma préoccupation et mon inquiétude concernant une dérive actuelle du journal, qui le fait à mon sens s'éloigner de cet idéal.
Je veux parler notamment des éditoriaux consacrés aux problèmes de société, et plus spécialement à l'euthanasie, où les idées exprimées s'alignent sur le conservatisme le plus exacerbé.
Je pense en particulier à l'un d'entre eux (6 juillet 2014) où, à propos de l'affaire Vincent Lambert, l'éditorialiste assimilait la décision judiciaire d'autoriser la fin des traitements à un retour de la peine de mort.
Rédigé le Mercredi 15 Octobre 2014 à 16:05 | Commentaires (0)

Une réunion passionnante avec comme intervenant Mickaël Boulay, responsable de la commission juridique de l'ADMD.


Près de 60 personnes ont participé à la réunion.
Près de 60 personnes ont participé à la réunion.
Rédigé le Mercredi 15 Octobre 2014 à 15:33 | Commentaires (0)

Le conseil d'administration de l'ADMD, lors de sa réunion du 12 septembre 2014, a nommé cinq nouveaux délégués.


Agnès Bourdain a été nommé déléguée pour le Maine-et-Loire,
Dominique Cazal a été nommé délégué pour le Cher.
Daniel Hantson a été nommé délégué pour le Loir-et-Cher.
Viviane Naimon a été nommé déléguée pour le Lot-et-Garonne.
Colette Prochasson a été nommé déléguée pour la Saône-et-Loire.

Nous leur souhaitons bonne chance dans leur nouvelle mission au service d'une liberté fondamentale, celle de disposer de sa propre fin de vie.

Toutes les coordonnées des délégués en cliquant ici
Rédigé le Mercredi 15 Octobre 2014 à 15:10 | Commentaires (0)

Le 17 décembre 2013, Pierre un retraité qui avait aidé son épouse à mourir a été acquitté à DRAGUIGNAN.


Mickaël Boulay, responsable de la commission juridique de l'ADMD
Mickaël Boulay, responsable de la commission juridique de l'ADMD
Les jurés n’ont pas souhaité condamner cet homme poursuivi pour meurtre et le Procureur Général avait requis l’acquittement en indiquant « il n’est que le complice d’un suicide ».
Les médias n’ont pas relayé l’affaire sauf localement.
Dans l’affaire Jean MERCIER qui est renvoyée le 25 novembre prochain devant le Tribunal correctionnel de Saint Etienne, le Ministère Public a choisi une position différente pour des faits d’assistance au suicide.
Il ne poursuit pas du chef de meurtre mais pour non-assistance à personne en péril.
Deux poids, deux mesures, alors que l’accusé de Draguignan aurait pu être poursuivi lui aussi de ce même chef.
Une circulaire du Garde des Sceaux du 20 octobre 2011 concernant la mise en œuvre de la Loi du 22 avril 2005, avait rappellé que la médiatisation de « ces affaires » est un risque.
Or, à l’heure où le Président HOLLANDE ne semble pas être enclin à tenir sa proposition 21 il faut se souvenir que le débat a toujours évolué suite à des affaires judiciaires (Vincent HUMBERT à Chantal SEBIRE).
Et il ne faut pas hésiter à mettre ces affaires en avant pour démontrer l’inégalité de traitement.
L’affaire Jean Mercier a été fixée au 25 novembre prochain à Saint Etienne. Cet homme de 86 ans a aidé sa femme à mourir pour tenir une promesse.
Jean MERCIER est renvoyé du chef de non-assistance à personne en danger.
Rédigé le Mercredi 15 Octobre 2014 à 11:30 | Commentaires (0)

Le samedi 18 octobre 2014 au Triangle – Salle Archipel – 15 heures à Rennes

POUR LA LIBERTÉ DE CHOISIR SA FIN DE VIE…


Yves de Locht (médecin en Belgique)
Yves de Locht (médecin en Belgique)
Yves de Locht (médecin en Belgique) a décidé de mettre son patient au centre de ses préoccupations.
Ses questions :
• Suis-je capable de me mettre à la place de mon patient gravement atteint ?
• Que veut le malade ?
• Que peut-on faire le mieux pour lui ?

Une "assistance médicalisée" pour mourir dans la dignité : c'était l'engagement du candidat Hollande à la présidentielle. Pour y donner suite, l'Elysée avait promis, en décembre 2012, un projet de loi pour juin 2013, aujourd’hui nous attendons toujours !
La loi doit changer pour entraîner la transformation en profondeur de la prise en charge de patients pour qui aucun traitement ne peut rétablir leur bonne santé.
La délégation a mis en œuvre une information maximum afin de permettre aux personnes sensibilisées par ce sujet de venir à cette conférence-débat
Nous avons eu un très bon accueil sur les marchés et nous observons un intérêt grandissant pour ce sujet de société.
Rédigé le Mardi 14 Octobre 2014 à 10:01 | Commentaires (0)

Une majorité de Français (92 %, selon un sondage Ifop d'octobre 2013), veulent choisir leur façon de mourir.


Fin de vie : pouvoir choisir. Par Claire Bazin, déléguée de l'ADMD pour les Côtes-d'Armor - Le Télégramme
LIRE L'ARTICLE COMPLET SUR LE SITE DU JOURNAL DU TELEGRAMME EN CLIQUANT ICI

Extrait : « Ma fin de vie ne doit pas être décidée par ma famille, des médecins ou par autrui pour des raisons religieuses. En cas de coma, par exemple, je refuse d'avance tout acharnement thérapeutique », a déclaré une participante à la réunion d'information, organisée samedi par l'Association pour le droit à mourir dans la dignité (Admd). Des directives anticipées Ce débat avait pour objectif de parler des droits relatifs à la personne malade et/ou, en fin de vie ; particulièrement « du droit au refus de tout traitement » en cas de maladie incurable. Comment faire valoir son droit de choisir sa fin de vie ? Pour Claire Bazin, la déléguée départementale de l'association, « la loi Léonetti de 2005 est insuffisante. C'est le corps médical et/ou la justice qui décident. Chacun et chacune doit pouvoir rester maître de son propre parcours de vie. Si cela correspond à sa volonté, libre et réfléchie, la personne doit pouvoir bénéficier d'une aide active à mourir.

Mme Claire Bazin, déléguée pour les Côtes-d'Armor
La Matz
22490 Plouër-sur-Rance
Tél : 02 96 89 15 74
Courriel : clairebazin@sfr.fr
La Matz
22490 Plouër-sur-Rance
Tél : 02 96 89 15 74
Courriel : clairebazin@sfr.fr
Rédigé le Mardi 14 Octobre 2014 à 09:32 | Commentaires (0)

"Ma fin m'appartient!" Une campagne pour le droit à l'euthanasie en Allemagne.


Campagne de l'association allemande pour le droit de mourir dans la dignité (DGHS).
Rédigé le Lundi 13 Octobre 2014 à 16:37 | Commentaires (0)

Ce forum situé sur les quais au hangar 14, spécialement aménagé pour cette occasion, comptait cette année plus de 300 associations Bordelaises.


La délégation de l'ADMD de Gironde a participé au forum des Associations de Bordeaux
Dès l’ouverture de cette manifestation, de très nombreux visiteurs ont envahi le hangar
Le bilan est très encourageant. Notre stand a été largement visités tout au long de la journée.

Nous avons eu le souci de répondre aux questions nombreuses de nos visiteurs concernant nos actions., face à leurs problèmes devant la fin de vie.

Nous remarquons et nous les accueillons avec plaisir, des soignants venus dire leur désarroi devant le constat actuel de fin de vie inhumaines mais aussi des « jeunes » s’intéressant aux problèmes humains.

Je remercie tous les adhérents qui, dès les débuts de la matinée, sont venus sur le stand et se sont relayés toute la journée pour nous aider, car sans eux nous n’aurions pas pu être disponibles pour répondre à tous nos visiteurs.
Rédigé le Lundi 13 Octobre 2014 à 14:46 | Commentaires (0)

Un soleil magnifique dans la Ville Rose et beaucoup de visiteurs, très matinaux, pour le rendez-vous associatif 2014.


La délégation de l'ADMD de la Haute-Garonne a tenu un stand militant au forum des Associations de Toulouse
Nombreuses questions aux militants présents sur le stand : alors cette loi, quand vient-elle? Les directives anticipées, à quoi cela sert? Comment faire pour les rédiger? A qui dois-je les adresser? Je ne peux pas venir aux réunions à Toulouse comment faire pour rencontrer l'Admd? Diffusion de la lettre au Président de la république ainsi que du magnifique témoignage de notre chère Nicole Boucheton.

Toutes ces demandes, stimulantes pour notre inventivité, exigent des actions de proximité toujours plus cohérentes pour être efficaces.

Mme Paule Villette, déléguée pour la Haute-Garonne
Résidence Le Clos des Vignes - Appt 6
37, rue du MATET
31220 MATRES TOLOZANE
Tél : 06 08 03 68 60
Courriel : admd31
Rédigé le Lundi 13 Octobre 2014 à 14:42 | Commentaires (0)
1 2 3 4 5 » ... 151


ADMD-Ecoute : 01 48 00 04 92
Lundi au vendredi de 10h à 19h - samedi de 10h à 12h
Permanence juridique de 17h à 19h







Cliquer sur l'image pour consulter nos dessins militants.



Rapports d'activité - Exercice 2013



RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile