Le Blog de l'ADMD - Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité - Ne nous laissons pas voler notre Ultime Liberté

Nous étions près de 250 militants mobilisés ce samedi 3 décembre 2016, pour la réunion publique que j’organisais à Paris 3e avec le docteur Yves de Locht, médecin belge, et Jacqueline Jencquel, Vice-présidente de l’ADMD. Je les remercie encore une fois chaleureusement pour leurs interventions.


Retour sur la réunion publique de Paris 3ème, 
en présence du docteur Yves de Locht et de Jacqueline Jencquel
Merci également à tous les participants d’avoir fait le déplacement. Comme demandé par bon nombre d’entre vous, voici une note rédigée suite cette réunion.

« La Belgique l’a fait, pourquoi pas nous ? Légalisons l’euthanasie en France ! »

La loi française, dite loi Claeys-Leonetti du 2 février 2016, ne répond pas aux attentes de la très grande majorité de nos concitoyens, nous n’avons de cesse de le répéter. Toutes les enquêtes d’opinion le montrent, les Français sont justement favorables à une loi analogue à celles des pays du Benelux, où, dans un cadre légal strict, ceux qui en font la demande réitérée peuvent bénéficier d’une aide active à mourir.
De nombreux pays sont bien plus en avance sur nous et depuis déjà longtemps : aux Pays-Bas, en Belgique, au Luxembourg, en Suisse, dans plusieurs états des États-Unis, au Canada, des lois ou des pratiques existent déjà et permettent au citoyen en fin de vie de recourir de façon encadrée à une aide active à mourir (euthanasie ou suicide assisté). Les observatoires de fin de vie et la justice veillent à la bonne application de ces lois et à l’absence de dérive. Dans ces pays, on ne note justement pas de dérives particulières, pas d’exode des personnes âgées qui auraient peur d’être « assassinées ». Si une euthanasie devait se produire hors cadre légal, une procédure judiciaire serait immédiatement déclenchée. La Belgique est même l’un des pays où le taux de confiance envers le corps médical est le plus élevé au monde.
Si nos voisins, de grandes démocraties l’ont fait, et depuis déjà longtemps, pourquoi cela ne serait-il pas possible dans notre pays ?
Rédigé le Lundi 5 Décembre 2016 à 19:16 | Commentaires (0)

"Échanges, Santé et Psychologie" de la radio locale "MOSAÏQUE FM", radio locale varoise


Christian Baloy, délégué de l'ADMD pour le Var, était l'invité de la radio locale "MOSAÏQUE FM"
Émission de Madame Béatrice Reiss, psychologue, chroniqueuse, conférencière et auteure.

echanges_30_11_2016_admd.mp3 Echanges.mp3  (59.32 Mo)


Rédigé le Lundi 5 Décembre 2016 à 18:16 | Commentaires (0)

L'ADMD (Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité), n'avait plus de délégué(e) départementale depuis deux ans. Ce poste -bénévole- vient de revenir à Béatrice Ouin, ancien membre du Comité Économique et Social Européen. Elle explique en quoi consiste sa mission.


Béatrice Ouin, déléguée pour le Tarn-et-Garonne, veut «faire évoluer la loi sur la fin de vie» - La Dépêche du Midi
Extrait : Quel est le rôle de l'ADMD ?

L'ADMD s'attache à faire respecter le droit de chacun de mourir en toute liberté, dignement. Cet objectif général se décline en trois actions.
D'abord, faire connaître la loi, qui précise les droits de la personne malade ou en fin de vie. La loi du 2 février 2016, malgré ses insuffisances, énonce le droit au refus de tout traitement, au soulagement de la douleur, à la sédation, à la prise en compte des directives anticipées prises par le malade, à l'accès au dossier médical et à celui de se faire représenter par une personne de confiance.
Le deuxième aspect du rôle de l'ADMD, consiste à faire respecter cette loi qui ne l'est souvent que du bout des lèvres. L'ADMD peut intervenir si le patient ou sa famille estime que les conditions de fin de vie d'un malade ne sont pas acceptables ou en contravention avec les dispositions législatives.
Troisième et dernier aspect de ce rôle, mais non le moindre, faire évoluer la loi. Alors que l'euthanasie est un droit en Belgique, que le suicide assisté l'est en Suisse, nous voulons qu'avec un encadrement étroit, il soit en France donné aux malades en fin de vie la possibilité de voir leur avis prévaloir sur tout autre, y compris médical.
Rédigé le Dimanche 4 Décembre 2016 à 09:00 | Commentaires (0)
Version en PDF.

journal_de_l__admd_139_1.pdf Journal de l'ADMD 139.pdf  (2.42 Mo)

Rédigé le Mardi 29 Novembre 2016 à 21:22 | Commentaires (-1)

Huit Français sur dix sont favorables à l'euthanasie dans certaines circonstances, et presque autant se prononcent en faveur du suicide assisté, selon une enquête publiée aujourd'hui, qui montre aussi que la législation actuelle reste mal connue.


80% des Français favorables à l'euthanasie - Le Figaro
Extrait : Pour des patients "en fin de vie" affectés par "des douleurs physiques ou psychologiques intolérables", 80% des personnes interrogées se disent "plutôt favorables" ou "tout à fait favorables" à l'euthanasie, c'est-à-dire le fait pour un médecin de provoquer la mort par l'administration d'une substance létale, selon l'enquête de l'institut Ifop pour la Fondation Adréa.

76% se disent favorables à "la possibilité pour un patient de disposer d'une substance létale qu'il s'administrerait lui-même en bénéficiant d'un encadrement médical", et 88% se prononcent pour "l'arrêt des soins avec un soulagement des souffrances du patient par un traitement anesthésiant provoquant une diminution de sa conscience".

S'ils étaient eux-mêmes confrontés à cette situation, 38% des sondés préféreraient l'arrêt des soins et la sédation, 26% l'euthanasie, et 23% le suicide assisté, tandis que 13% n'ont pas souhaité se prononcer. Seule la première de ces trois possibilité est aujourd'hui légale en France.

LIRE L'ARTICLE EN INTÉGRALITÉ SUR LE SITE DU FIGARO EN CLIQUANT ICI.
Rédigé le Mardi 29 Novembre 2016 à 09:53 | Commentaires (0)

L'ADMD était présente au Forum des Associations de La Seyne-sur-Mer où nous avons été contactés par de nombreuses personnes.


Mobilisation de l'ADMD du Var au Forum des Associations de La Seyne-sur-Mer !
Le Maire de cette commune importante du Var, lors de son passage à notre emplacement, nous a accordé un entretien au cours duquel il a regretté que la loi votée en 2016 ne soit pas celle que comme nous, il attendait.
Cela mérite d'être souligné, car dans notre département les élus conservateurs sont majoritaires, et soutiennent les lois Leonetti à répétition.
Nous aurons l'occasion en 2017 d'organiser une réunion dans cette commune, proche de Toulon.

Christian Baloy
Délégué pour le Var
Mail : admd83@admd.net
Rédigé le Mardi 29 Novembre 2016 à 09:50 | Commentaires (0)

L'Amicale Laïque des Bataillots Cladets d'Yzeure (Allier) a reçu M. ROMERO le mardi 20 novembre 2016 dans le cadre d'une soirée débat intitulée "Digne jusqu'au dernier souffle... L'ultime liberté !".


Une conférence passionnante !
Une conférence passionnante !
En prélude au débat, les organisateurs ont réuni les 3 intervenants autour d'une table garnie de spécialités bourbonnaises propices à de sympathiques échanges.
Notre association était représentée par le délégué adjoint pour l'Allier (M. Chevallier) et par les adhérents venus en nombre. Que tous soient remerciés, ainsi que le délégué ADMD du Cher qui avait fait le trajet.
Maître Mercier-Rayer (avocate au barreau de Moulins) a retracé les avancées et les limites des lois dites "CLAEYS-LEONETTI".
Rédigé le Mardi 29 Novembre 2016 à 09:34 | Commentaires (0)

L'ADMD recherche un(e) stagiaire avec des compétences dans les domaines suivants : communication, rédaction, événementiel.


L'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité recherche un(e) stagiaire !
Vous rejoindrez les Jeunes de l’ADMD, à Paris, idéalement entre le 1er février et le 30 juin 2017, pour un période de 3 à 5 mois.

Rattaché(e) à la délégation des Jeunes de l’ADMD, sous l'autorité du secrétaire général de l'ADMD, vous aurez comme missions :

• Projet : aide à l’organisation d’événements…

• Rédaction : participation à la rédaction de contenus (articles de blog, mails, dossiers de présentation, posts réseaux sociaux…)

• Tournée : aide à l’organisation de notre tournée d’été (rédaction, création…)

Secteur : Associatif

Fonction : Stagiaire communication

Démarrage : février, mars ou 1er avril 2017 (au plus tard)

Durée : 3 à 5 mois

Type de contrat : Stage conventionné

Rémunération : Selon barème de la loi
Rédigé le Lundi 28 Novembre 2016 à 15:49 | Commentaires (0)

Cette réunion s'est déroulée en la présence de nombreuses personnes, qui pour certains ont découvert l'ADMD.


Bravo à nos militants !
Bravo à nos militants !
Cette réunion a été positive : beaucoup de questions ont été posées par l'assemblée et nous avons pu enregistrer plusieurs adhésions.

Henri Duchez
Délégué pour la Loire
admd42@admd.net

24_nov__2016_06_18_19.png Article Le Progrès  (3.3 Mo)

Rédigé le Jeudi 24 Novembre 2016 à 18:11 | Commentaires (0)

Tractage sur le marché en matinée avec les militants et la tenue d'un stand d'information en centre-ville toute cette journée.


Bravo à nos militants !
Bravo à nos militants !
Les échanges furent riches et constructifs,une belle journée militante à la rencontre des mayennais.

Michel Neveu
Délégué ADMD pour la Mayenne
admd53@admd.net
Rédigé le Mercredi 23 Novembre 2016 à 16:37 | Commentaires (0)

Affaire Jean Mercier


J'ai posé aujourd'hui une question au Ministre de la Justice concernant Jean Mercier, âgé de 88 ans et gravement malade, qui, pour avoir épargné à sa femme de subir un acharnement médical, subit aujourd'hui un acharnement judiciaire. Olivier Falorni
Rédigé le Mardi 22 Novembre 2016 à 18:57 | Commentaires (0)

Comité d'honneur de l'ADMD


Marie-Christine Barrault
Marie-Christine Barrault
L'ADMD me demande de faire partie de son comité d'honneur.
Je suis fière et émue de participer désormais, au sein de cette association, à un combat qui me paraît essentiel.
S'il est une certitude pour chacun d'entre nous, c'est bien que nous aurons un jour à répondre à cette question : « comment mourir ? ».
Le choix - si choix il y a - se fera dans l'intimité de notre conscience et de notre coeur.
C'est pourquoi nous ne voulons pas que notre mort nous soit volée au nom d'institutions ou de lois auxquelles nous n'adhérons pas et qui nous seraient imposées.
Dans ce domaine - comme dans d'autres qui régissent notre vie - la liberté de choisir est primordiale.
Et c'est pour elle que nous nous battrons, afin que chaque être humain puisse entrer dans la mort « Les Yeux Ouverts ».

Marie-Christine Barrault
Rédigé le Samedi 19 Novembre 2016 à 12:59 | Commentaires (4)

Le conseil d'administration de l'ADMD, lors de sa réunion du 19 septembre 2016, a nommé six nouveaux délégués.


Bienvenue à nos nouveaux délégués de l'ADMD !
Mme Claudine Guinot a été nommée déléguée pour l'Yonne à compter du 1er janvier 2017 (Courriel)

M. Thierry Kssis été nommé délégué pour les Bouches-du-Rhône (Couriel)

Mme Béatrice Ouin-Jacquier a été nommée déléguée pour le Tarn-et-Garonne
(Couriel)

M. Florian Penaroyas a été nommé délégué pour la Savoie (Couriel)

M. Yves Retière a été nommé délégué pour le Cantal (Couriel)

Mme Martine Viet a été nommée déléguée pour l'Aisne (Couriel)
Rédigé le Samedi 19 Novembre 2016 à 12:22 | Commentaires (0)

Le soulagement de Jean Mercier et de tous ses soutiens, à commencer par l’ADMD et son président, Jean-Luc Romero, qui l’ont accompagné jusque-là, n’aura duré que le temps légal pour le ministère public de se pourvoir en cassation.


A presque 90 ans, malade, Jean Mercier aura-t-il la force de poursuivre le combat de la compassion, du respect et de l’amour, en défendant le seul geste humain possible à l’égard d’une épouse en survie qui ne demande qu’à mourir tant ses souffrances sont grandes ?

Cette situation est le résultat des 3 lois Leonetti qui, dans notre pays, refusent d’écouter la parole du mourant. Elle est aussi le résultat de la lâcheté de nos gouvernants qui n’ont pas su, malgré les promesses du président de la République, donner un cadre humain et respectueux à la fin de vie dans notre pays.

L’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité, son président Jean-Luc Romero et les 68.000 adhérents de l’ADMD dénoncent un acharnement judiciaire incompréhensible, alors que le meurtre et la complicité de meurtre ont fait l’objet d’un non-lieu de la part du juge d’instruction en décembre 2013 et que la cour d’appel de Lyon a prononcé la relaxe de Jean Mercier du chef de non-assistance à personne en danger.

Le ministère de la justice, dans le cadre de la circulaire du 20 octobre 2011 relativement au soutien qu’elle apporte dans ces affaires de fin de vie, a-t-il lui-même ordonné ce pourvoi en cassation ? C’est une question que pose l’ADMD…

cp.pdf CP.pdf  (145.5 Ko)

Rédigé le Jeudi 17 Novembre 2016 à 18:36 | Commentaires (2)

La cour d'appel de Lyon avait relaxé la semaine passée un octogénaire qui avait aidé son épouse à mourir. Le parquet général vient de faire appel.


Rédigé le Jeudi 17 Novembre 2016 à 18:35 | Commentaires (0)
1 2 3 4 5 » ... 224


ADMD-Ecoute : 01 48 00 04 92
Lundi au vendredi de 10h à 19h










Cliquer sur l'image pour consulter nos dessins militants.


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile