Le Blog de l'ADMD - Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité - Ne nous laissons pas voler notre Ultime Liberté

A noter dans votre agenda ! La 35e assemblée générale de l'ADMD aura lieu le 12 septembre 2015 à Annecy.
Samedi 12 septembre 2015

08h45 : Ouverture des portes de la salle Pierre-Lamy et ouverture des bureaux de vote

09h15 : Accueil par Jean-Luc Romero, président de l’ADMD

Accueil par Cyril Journet, délégué de l’ADMD pour la Haute-Savoie

09h30 : Début de l’assemblée générale extraordinaire

10h00 : Annonce des résultats du vote par M. Christophe Michel, secrétaire général de l’ADMD

10h15 : Début de la 35ème assemblée générale
Présentation du rapport moral par M. Jean-Luc Romero, président de l’ADMD
Présentation du rapport d’activités par M. Christophe Michel, secrétaire général de l’ADMD
Présentation du rapport financier par Mme Claire Bazin, trésorière de l’ADMD
Présentation du rapport du commissaire aux comptes par M. Michel Coquel, commissaire aux comptes

11h45 : Annonce des résultats du vote par M. Christophe Michel, secrétaire général de l’ADMD

12h00 : Déjeuner

14h00 : Suite de la 35ème assemblée générale
Accueil par Jean-Luc Romero, président de l’ADMD
Intervention de Jean-Luc Rigaut, maire d’Annecy
Intervention de Roger Kusch, de Sterbehilfe Deutschland
Intervention de Sandra Martino, de Dignitas
Intervention de Madeleine Schleiss, de Ex International
Intervention de Jérôme Sobel, de ADMD Suisse romande
Intervention de Bernhard Sutter, de Exit – Deutsche Schweiz
Intervention de Christophe Michel, secrétaire général de l’ADMD, président des Jeunes ADMD
Clôture par Jean-Luc Romero, président de l’ADMD

17h00 : Fin de la 35ème assemblée générale de l’ADMD
Rédigé le Vendredi 31 Juillet 2015 à 13:39 | Commentaires (0)

Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus.


Affaire Vincent Lambert : acharnement thérapeutique, acharnement administratif, acharnement judiciaire...
Rédigé le Vendredi 31 Juillet 2015 à 07:24 | Commentaires (0)

Compte Twitter : @ADMDFrance


Rédigé le Vendredi 31 Juillet 2015 à 07:23 | Commentaires (0)

D'un côté, les partisans de la liberté, le choix éclairé d'un patient lucide et de l'autre, ceux qui veulent obliger les patients à souffrir des interminables agonies au nom du droit à la vie.
Compte Twitter : @jjencquel


Jacqueline Jencquel, vice-présidente de l'ADMD
Jacqueline Jencquel, vice-présidente de l'ADMD
Soyons clairs : la vie et la mort sont des obligations. Nous naissons sans avoir rien demandé et selon notre place historique et géographique, nous avons des vies plus ou moins agréables qui se terminent toujours par la mort. Dans le meilleur des cas, nous vivons des vies heureuses et nous mourons vieux dans notre sommeil ... Mais quelle utopie de penser que nous aurons tous cette chance !
Ceux d'entre nous qui sommes prévoyants et voulons essayer de préparer notre mort, nous sommes accusés de préférer la mort à la vie et de vouloir tuer les vieux et les faibles ...

Les soins palliatifs ? Oui, il faut les développer et les rendre accessibles à tout le monde. Mais ce n'est pas forcément le choix de tout le monde.

Si je pense à ma propre mort, je voudrais la préparer... Dire au-revoir à ceux que j'aime et mourir chez moi, entourée de mes livres et de tous les objets que j'aime.
Au moment du diagnostic d'une maladie grave, je veux qu'on me dise la vérité ... Je n'ai plus l'âge de vouloir à tout prix me battre pour vivre... J'ai assez vécu.

Je suis bien consciente que la mort est inévitable. Je ne voudrai ni l'éviter ni la retarder...
C' est mon choix. Je saurai quoi faire le moment venu. Je voudrais que ce choix soit possible pour tout le monde. Très peu de personnes font ce choix-là, car chez l'être humain l'instinct de survie est très fort et même lorsqu'il sait qu'il est condamné à mourir, il préfère ne pas le savoir.
Tous les comportements sont légitimes sauf celui qui consiste à vouloir imposer sa vérité aux autres.

Nous ne voulons rien imposer à personne contrairement à ceux qui s'opposent à nous avec tant de violence.

Jacqueline Jencquel
Rédigé le Lundi 27 Juillet 2015 à 21:54 | Commentaires (2)

Comptes Twitter : @JeanLucRomero - @ChrisMichelfr


Débat sur la fin de vie : à Lille, les jeunes se mobilisent - La Voix du Nord
LIRE L'ARTICLE COMPLET SUR LE SITE DE LA VOIX DU NORD EN CLIQUANT ICI

Extrait : L’Association pour le droit de mourir dans la dignité était dimanche à Lille pour parler de la fin de vie. Un sujet en plein débat en raison notamment de l’affaire Vincent Lambert.

L’Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD) a terminé son tour de France dimanche après 5 000 km parcourus à travers 21 départements. Organisé par la section Jeune de l’association, l’événement avait pour objectif de parler de la fin de vie autrement.

« Le bien mourir est juste à côté »

« On est en plein débat, avec l’affaire Vincent Lambert et la nouvelle loi Claeys-Leonetti en cours de préparation. Plus de 90 % des Français sont favorables à l’euthanasie. C’était important de rencontrer les élus pour faire bouger les choses », affirme le président de l’ADMD Jean-Luc Romero.

Lille a été choisie pour sa proximité avec la Belgique, où l’euthanasie est légale depuis 2002. « On sait que des gens traversent la frontière pour être aidés. Le bien mourir est juste à côté », ajoute-t-il. L’association milite notamment pour rendre obligatoire la désignation d’une personne de confiance, comme le prévoit la loi belge.
Rédigé le Lundi 27 Juillet 2015 à 19:05 | Commentaires (1)

Elle ne peut être mesurée que par les personnes qui la vivent.


Jacqueline Jencquel, vice-présidente de l'ADMD
Jacqueline Jencquel, vice-présidente de l'ADMD
Vue du dehors, on doit bien sûr la respecter. L'interdit de tuer doit toujours subsister. Pourtant, nous continuons à fabriquer des armes que nous vendons à n'importe qui, nous voyons tous les jours des morts violentes dans les médias audiovisuels ainsi que dans la presse écrite.
Ce sont toujours des religions ou des idéologies qui font que certains groupes se donnent la permission de tuer des enfants, des femmes ou des vieillards qui n'ont rien demandé.

Pourquoi est-ce que ces mêmes religions et idéologies se braquent lorsqu'un des leurs demandent à quitter une vie qui ne leur convient plus ? La réponse est simple : dès lors que l'être humain se sent libre face à la mort, il s'affranchit de la tutelle des religions et des idéologies qui perdent ainsi leur pouvoir. L'homme libre est celui qui ne craint pas la mort, car il sait qu'elle est inévitable mais qu'elle ne sera pas accompagnée de souffrances autres que la tristesse du départ définitif.
Le moment de quitter la vie est déchirant, lorsqu'on laisse derrière soi des êtres et des lieux qu'on ne reverra plus jamais... Pourtant, c'est dans l'ordre des choses.
Le fait même qu'elle soit si éphémère rend la vie plus belle, plus précieuse...

La mort n'a rien d'effrayant si elle n'est pas accompagnée de souffrances physiques ou psychiques. Elle est triste, mais pas plus que d'autres évènements tristes qui font partie du paysage de la vie.

"Il n'est rien de mal en la vie pour celui qui a bien compris que la privation de vie n'est pas un mal." Montaigne
Rédigé le Lundi 27 Juillet 2015 à 14:49 | Commentaires (0)

C'est avec une grande émotion et une profonde tristesse que nous apprenons le décès de Jean Lacouture survenu le 16 juillet dernier.


Décès de Jean Lacouture, membre du comité d'honneur de l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité
Membre de notre comité d’honneur depuis de longues années, Jean Lacouture était, avec Simonne, sa défunte femme décédée en juillet 2011, un écrivain engagé, un ardent défenseur des droits de l'homme, de l'anti-esclavagisme et de la liberté d'expression, comme en témoignent ses très nombreuses publications de biographies historiques et politiques.

Nous rendons ici un dernier hommage à ce grand humaniste.

Rédigé le Lundi 27 Juillet 2015 à 14:34 | Commentaires (0)

Comptes Twitter : @JeunesADMD - @ChrisMichelFr - #AdmdTour


L'association pour le droit de mourir dans la dignité organise une tournée nationale et sa vingtième étape passait par Le Havre ce samedi 25 juillet. Le but de cette opération : rencontrer les Français et leur parler de la fin de vie... sujet particulièrement sensible...

LIRE L'ARTICLE COMPLET SUR LE SITE DE FRANCE 3 EN CLIQUANT ICI.
Rédigé le Samedi 25 Juillet 2015 à 19:06 | Commentaires (0)

Comptes Twitter : @JeunesADMD - @ChrisMichelFr - #AdmdTour


Période estivale et lieu touristique n'empêchent pas les bénévoles de l'Association pour le Droit à Mourir dans la Dignité d'aller à la rencontre des vacanciers pour les sensibiliser à un sujet encore trop souvent tabou.

LIRE L'ARTICLE COMPLET SUR LE SITE DE FRANCE 3 EN CLIQUANT ICI.
Rédigé le Samedi 25 Juillet 2015 à 17:12 | Commentaires (0)

Les jeunes de l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD) font une tournée dans toute la France cet été. Le Bus de la Liberté est cet après-midi, à Vannes.
Compte Twitter : @JeunesADMD - #AdmdTour


LIRE L'ARTICLE COMPLET SUR LE SITE DE OUEST-FRANCE EN CLIQUANT ICI

Extrait : Depuis le 30 juin, 25 personnes de 21 à 36 ans participent au Bus de la Liberté de l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD). Pour sa 18ème étape, le bus s'arrête aujourd'hui à Vannes, place de la Libération, de 12 h à 17 h.
« Parler de la fin de vie sans tabou »

Christophe Michel, 28 ans, est responsable des jeunes de l'ADMD et a organisé cette tournée. L'objectif ? « Parler de la fin de vie sans tabou, même en été ».

L'ADMD distribue des tracts pour informer les passants de leur position sur la législation en vigueur pour la fin de vie. L'association invite aussi à remplir une carte postale à destination du président de la République, François Hollande. Lors de sa campagne présidentielle, son engagement 21 souhaitait instaurer le droit à « une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité ».

Au total, le Bus de la Liberté va s'arrêter dans 21 villes. La tournée se termine le dimanche 26 juillet, à Lille.
Rédigé le Vendredi 24 Juillet 2015 à 13:09 | Commentaires (0)

Comptes Twitter : @JeanLucRomero - @ChrisMichelfr - @JeunesADMD

Pour lire l'article cliquez sur l'image pour l'agrandir ou sur la pièce jointe.


Fin de vie : un besoin d'information - Journal du Havre

capture4.jpg Article Le Havre  (85.31 Ko)

Rédigé le Mercredi 22 Juillet 2015 à 13:05 | Commentaires (0)

Compte Twitter : @JeunesADMD - #AdmdTour


Le bus de Liberté des Jeunes de l'ADMD - Ouest-France

capture1_2.jpg Article Ouest-France  (93.95 Ko)

Rédigé le Mardi 21 Juillet 2015 à 11:46 | Commentaires (0)

SUIVEZ EN DIRECT LE LANCEMENT DE L'ADMD TOUR !
Compte Twitter : @JeunesADMD - #AdmdTour


L'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité vous présente le programme de l'ADMD Tour !
Pour la première fois des jeunes s’engagent dans une tournée nationale pour parler « fin de vie » sans tabou !
La Team de l’ #AdmdTour vous accueillera sur son stand devant le minibus où sera installé un espace convivial pour échanger avec les visiteurs.

Elle sera présente pour répondre à leurs interrogations et des goodies leurs seront distribués.

Suivez l'actu de la Team #AdmdTour via Facebook ÉVÉNEMENT FACEBOOK



LE PROGRAMME :

Lancement de la tournée le mardi 30 juin 2015 à Paris. Clôture de la tournée à Lille, le dimanche 26 juillet 2015

Le Bus de Liberté sera ouvert entre 12 heures et 17 heures, sur les villes du parcours.


Mardi 30 juin 2015
Etape 1 : Paris
Place de la République

Retrouvez les Jeunes de l’ADMD pour un lancement de la tournée au cœur de Paris, avec une émission de télévision (Ma Chaine Etudiante) en direct autour du Bus de la Liberté, avec l’Ours Max et des goodies….

>> En région, suivez en direct dès 14h, le lancement de l’#AdmdTour sur DAILYMOTION

>> ÉVÉNEMENT FACEBOOK


Mercredi 1er juillet
Etape 2 : Dijon (Côte d’Or)
Place de la République

Jeudi 2 juillet
Etape 3 : Lyon (Rhône)
Place Antonin-Poncet
Rédigé le Mardi 21 Juillet 2015 à 09:29 | Commentaires (7)

Comptes Twitter : @JeunesADMD - @ChrisMichelFr - #AdmdTour


Les militants de l'ADMD sillonnent les routes de l'Hexagone en bus cet été. A la Rochelle, ils ont rencontré les vacanciers pour les convaincre de la nécessité de légiférer sur l'euthanasie et le suicide assisté.
Reportage de Didier Gomez, Marc Millet et Josiane Étienne (intervenants : Christophe Michel, secrétaire général de l'ADMD; Olivier Falorni, député de Charente- Maritime)

LIRE L'ARTICLE COMPLET SUR LE SITE DE FRANCE 3 EN CLIQUANT ICI.
Rédigé le Dimanche 19 Juillet 2015 à 19:19 | Commentaires (1)

L'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD) mène actuellement son tour de France. Le bus de l'association parcourt le pays en s'arrêtant dans de grandes villes afin de parler de la fin de vie «sans tabou».
Compte Twitter : @JeanLucRomero


Le bus pour le droit de mourir dans la dignité s'est arrêté à Toulouse - La Dépêche du Midi
LIRE L'ARTICLE COMPLET SUR LE SITE DE LA DÉPÊCHE DU MIDI EN CLIQUANT ICI

La tournée a fait escale hier après-midi, de 12 heures à 17 heures, au square Charles De Gaulle à Toulouse. Une dizaine de bénévoles interpellaient les passants et distribuaient des goodies. Sylvain, 31 ans, est l'un d'eux : «Je participe à cette action car je pense que c'est un sujet qui vise à apporter plus de libertés aux individus. Les gens doivent avoir le choix de vouloir mourir», témoigne-t-il.

La plupart des bénévoles ne participent qu'aux actions menées dans leur zone géographique. «Nous ne sommes que 4 à participer à l'intégralité de la tournée», explique Christophe Michel, secrétaire générale de l'ADMD.

Lors du passage du bus à Toulouse, le président de l'association, Jean-Luc Romero a tenu à prendre part à l'événement : «Je suis très heureux de voir qu'il y a beaucoup de jeunes qui se mobilisent pour cette tournée. Ils sont de plus en plus nombreux à adhérer à notre cause, ce qui prouve qu'elle est universelle», se félicite-t-il. «Cette campagne vise à sensibiliser les gens sur le droit de mourir dans la dignité en parlant du sujet sans complexe, même en plein été.
C'est pour ces raisons que nous avons opté pour l'image d'un bus assez joyeux, qui brise l'image négative relative au sujet», poursuit le président de l'association. La date de cette tournée n'a pas été choisie au hasard, elle a lieu à quelques jours d'un nouveau débat sur la législation concernant l'euthanasie, à l'Assemblée nationale. «Nous voulons que le sujet ne soit plus seulement traité par les professionnels de la médecine, c'est une cause morale et non médicale. La loi de 2005 est un échec, il faut la revoir totalement», déclare Jean-Luc Romero.
Rédigé le Mardi 14 Juillet 2015 à 12:13 | Commentaires (0)
1 2 3 4 5 » ... 189

ADMD-Ecoute : 01 48 00 04 92
Lundi au vendredi de 10h à 19h - samedi de 10h à 12h









Cliquer sur l'image pour consulter nos dessins militants.


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile